COIN-OP STORY

Avec un nom et un objectif aussi proches, difficile de passer à coté d’une rencontre avec le maître d’un véritable petit bijou vidéoludique…

« Save the Jamma, save the World! »

Coin-op Story est un jeu dont vous avez déjà surement entendu parler si vous aimez l’Arcade ! Appartenant au genre ‘plateforme’, Coin-op Story relate le parcours du combattant de Gen, une borne générique des années 80, dans l’univers fabuleux de l’Arcade. Le parcours est truffé de références et de termes liés à l’Arcade, et l’utilisation de ce ‘lexique’ bien spécifique au service de l’histoire est tout simplement excellente ! Un superbe support donc, pour promouvoir cet héritage unique auprès des plus jeunes notamment.

Rencontre avec Pascal, créateur du jeu. Oui, LE jeu qui retrace le parcours d’une borne dans l’Univers fabuleux de l’Arcade est français !

KaMiZoTo_and_GeN-2Pascal et son compagnon Gen, le héros du jeu

Bonjour Pascal, peux tu commencer par te présenter stp ?

Bonjour, je me nomme Pascal, aka KaMiZoTo, et je suis créateur indépendant de jeux vidéo. Je préfère le terme ‘créateur’ à celui de ‘développeur’ car ce dernier est trop connoté programmation. Or c’est surement la partie que je maîtrise le moins !
Cela fait presque vingt ans que je suis dans cette industrie et je suis un touche à tout. Cela me permet aujourd’hui de pouvoir réaliser mon jeu de A à Z entièrement seul, tout corps de métier confondu. J’avoue que c’est aussi un challenge personnel.

Logo COS

Comment t’es venu l’idée de ce projet ? Pourquoi l’Arcade ?

Par hasard. En 2012, j’étais l’un des fondateurs du Studio Okugi. Nous avions réalisé un jeu, Shad’O, sorti sur Steam (avant greenlight) mais le succès commercial ne fut pas au rendez-vous et la société dû fermer. Je me suis alors intéressé à un logiciel de création de jeu 2D qui se nomme Construct2, et que je ne connaissais pas. Je suis tombé sous le charme ! Mon plus gros problème lorsqu’il s’agit de faire un jeu, c’est le code. Or avec ce logiciel et son système d’évènements, c’est un pur bonheur pour un non programmeur comme moi ! J’ai donc commencé à bidouiller un peu pour prendre en main le logiciel et rapidement je me suis retrouvé avec un perso qui bouge, saute et récupère des bonus qui lui offre le double saut, puis le triple saut. Pour l’anecdote, ce premier personnage est présent dans CoinOp Story, dans une version un peu différente visuellement. Il s’agit de Brikabrak, le réparateur de cartes Jamma. ^^

L’idée de la borne d’arcade est venue juste après ce premier proto et probablement parce que derrière mon écran, dans le coin de la pièce, se trouve une borne française Arcades Electronic. La magie des associations d’idées a ensuite pris le relais !

Bornes COS

Quelles ont été les étapes principales de création de ton jeu ?

Tout a commencé par ce proto dans lequel on débloquait le double puis le triple saut. Ca m’a donné envie de faire un ‘petit’ Metroidvania, car j’adore ce genre.

CoinOpProto01

Prototype de Coin-op Story

 

J’ai donc commencé à réfléchir à un coeur de jeu qui m’a amené à cette histoire de borne d’arcade générique qui gagne des capacités liées aux jeux qu’elle acquière. J’ai établi une liste des jeux d’arcade Jamma qui m’avaient le plus marqué et j’ai ensuite essayé pour chaque de trouver une mécanique de gameplay qui puisse fonctionner avec le reste. Cela n’a pas été facile, car je voulais que tous les pouvoirs puissent fonctionner ensemble sans se gêner. Sachant qu’il y a trente jeux à trouver dans CoinOp Story…

Ensuite, à partir de ces briques de gameplay, j’ai commencé à établir un Level Design mais j’ai encore énormément de travail de ce côté là. Un metroidvania est définitivement pas le plus facile à faire. Et je voulais créer un petit jeu mais je trouve toujours de nouvelles choses à dire, à montrer. Le projet est devenu plus gros que je ne le pensais !

CoinOpStory_Poster_IndieDb-2

A t il été facile d’intégrer à l’histoire toutes les subtilités, le langage, les spécificités des jeux ?

Je n’ai pas eu particulièrement de problèmes à intégrer ce monde de l’arcade dans une histoire. J’ai essayé de vulgariser au maximum cet univers pour qu’il puisse être assimilé même au néophyte tout en respectant la réalité. Je ne suis pas à l’abris de petites incohérences mais j’espère qu’il n’y en aura pas trop !

J’ai fait attention à ne choisir que des jeux au standard Jamma mais la première borne que l’on rencontre ne l’ai pas! Donkey Kong est sortie avant l’instauration de la norme. J’ai donc fait une pirouette scénarique en expliquant que Gen, notre héros, est compatible Jamma mais possède aussi tout un lot de câbles de conversion ! Bref, la borne générique ultime. ^^

Par contre j’ai eu beaucoup de mal à définir « l’ennemi » de l’histoire. Contre quoi se bat-on ? Contre quels monstres ? J’avais pensé au départ à des Glitch, des sortes de bugs issus des jeux mais ça ne fonctionnait pas. Et puis un jour j’ai eu un déclic : si notre héros se transforme grâce aux jeux, alors pourquoi ne pas avoir en face la même chose ? Et c’est ainsi que sont nées les vilaines bornes d’arcade utilisant des bootlegs! Ces copies de cartes jamma bon marché les rendent folles et agressives.

CoinOpStory_EnemyConcept01-2

Le jeu est il maintenant terminé ou as tu besoin encore de soutien financier pour pouvoir le terminer ?

Le jeu est loin d’être fini. Je travaille dessus sur mon temps libre ou de non activité professionnelle. Et comme je ne pourrais pas le vendre (à cause de l’utilisation, même très réduite, de copyrights), j’espère au moins qu’il sera largement diffusé et apprécié. Cela me permettrai peut-être d’enchaîner sur un autre projet, commercialisable ce coup-ci ! Mais si des personnes souhaitent me soutenir dans la création de CoinOp Story, un bouton de don paypal se trouve sur mon site ! ^^

Jamma08

Après toutes ces années, que représente l’Arcade à tes yeux ?

Des souvenirs, des sensations, des odeurs. Bref, toute une période de mon enfance.

« C’est assez difficilement descriptible mais tout ceux qui ont goûté à l’arcade étant jeune le comprendront : il y a quelque chose de magique de revoir une borne, de la toucher. Le rendu visuel des jeux, mystifié par les scanlines de l’écran cathodique bombé, le son un peu grésillant des haut-parleurs, le bruit de la pièce qui tombe dans le monnayeur. C’est chimique. »

Jamma07

Tu as pu découvrir la mission de Coin-op Legacy. Quel est ton ressenti ?

Les bornes d’arcade, tout comme les ordinateurs et autres consoles, font partis de notre patrimoine vidéo-ludique. Il faut absolument les préserver, mais aussi transmettre à nos amis, nos enfants, car beaucoup de jeux sont intemporels. Et je suis heureux de voir des amoureux de ces machines, comme votre association, remplir cette délicate mission ! De mon côté, je transmet ce patrimoine à ma manière.

« Coin-Op Story est une lettre d’amour à cet age d’or des jeux d’arcade  et c’est aussi un moyen, j’espère, d’éveiller la curiosité des plus jeunes à ces vieilles machines qui ont encore de la gueule ! »

Jamma06

Merci Pascal pour ces informations sur la genèse ton petit chef d’oeuvre ! Bonne continuation et à bientôt !

Merci à vous !

Laisser un commentaire